Partager sur :

facebook Twitter Pinterest

Cette triste réalité existe pourtant déjà dans certaines régions du globe.

Ainsi, dans la région du Sichuan en Chine, plus aucun bourdonnement ne se fait entendre. En cause ? L’utilisation effrénée des pesticides dans les années 80, dans cette région où la culture de la pomme et de la poire fait vivre des centaines de familles. Cette disparition a amené les agriculteurs, soucieux de sauver leurs récoltes, à polliniser à la main les fleurs des arbres fruitiers ! Un travail laborieux, titanesque, surtout lorsque l’on sait qu’une colonie d’abeilles peut butiner jusqu’à 3 millions de fleurs par jour, là où la main de l’homme peut difficilement faire plus de 30 arbres par jour.
Une solution d’urgence, pénible pour les agriculteurs, très coûteuse et non pérenne.

Pour ne pas arriver à ce scénario catastrophe, il est possible de soutenir les apiculteurs en parrainant des ruches, afin de les aider à développer leur activité en dépit d’une mortalité accrue des colonies. C’est ce que propose le réseau d’apiculteurs engagés « Un toit pour les abeilles »
Comme nous, vous pouvez apporter un soutien financier – et moral ! – aux apiculteurs de nos régions. Pour ce faire, rien de plus simple. Rendez-vous sur le site « Un toit pour les abeilles » pour découvrir les différentes offres de parrainage de ruches (particulier ou entreprise). L’offre de base vous permet de parrainer 2 000 abeilles, à 4,5€ par mois pendant un an. En retour, vous recevrez des pots de miel de l’apiculteur choisi, ainsi que des actualités sur vos ruches. Par ailleurs, certaines ruches connectées permettent de suivre en temps réel l’évolution des colonies parrainées, grâce à un système de balances placées sous les ruches.

Vous aussi, n’attendez plus pour parrainer une ruche !